Très fréquente l’hiver, la bronchiolite touche chaque année 30% des enfants de moins de deux ans, et bien rares sont ceux qui n’ont jamais rencontré le VRS (Virus Respiratoire Syncytial, responsable de 80% des bronchiolites) dans leur petite enfance.

VRaie Saleté

VRS 2

Le VRS est un virus très contagieux qui se transmet par les sécrétions (toux, éternuements, mains contaminées) ou la salive (baiser, bave déposée sur un jouet). Il peut survivre plusieurs heures sur un objet ou un linge. Il contamine aussi les adultes et les grands enfants chez qui il donne un banal rhume. Mais chez les moins de deux ans, il descend dans les bronchioles, tout au bout de l’arbre pulmonaire, qu’il enflamme et encombre de mucus. C’est donc avec les jeunes enfants qu’il est le plus cruel.

A quoi ressemble une bronchiolite?

La plupart des bronchiolites commencent comme une banale rhino-pharyngite (un rhume). Après 24 à 72 heures, une toux s’installe, la respiration de l’enfant s’accélère, devient difficile et sifflante. La toux devient ensuite de plus en plus grasse. L’enfant encombré est gêné pour manger, boire et dormir. Les symptômes sont les plus intenses 2 jours plus tard.

 

Quand consulter?

quand consulter

Vous devez consulter en urgence si :

  • votre enfant a moins de 3 mois, est né prématuré, a un problème cardiaque ou pulmonaire,
  • votre enfant ne s’alimente plus ou vomit (risque de déshydratation),
  • votre enfant a fait au moins une pause respiratoire ou si sa peau bleuit, par exemple au niveau des lèvres,
  • votre enfant respire trop vite (plus de 60 fois par minute) ou si son cœur bat très vite,
  • votre enfant a perdu connaissance.

EN CAS DE DOUTE, FAITES LE 15

Vous devez (re-)consulter dans la journée si votre enfant se met à avoir une forte fièvre ou à cracher des sécrétions jaunes ou verdâtres (probable surinfection).

Vous devez consulter au plus tard demain soir si votre enfant présente les symptômes d’une bronchiolite mais va globalement bien (mange, joue normalement). Une évaluation de son état de santé par un professionnel est indispensable.

La bronchiolite n’est pas tragique

La bronchiolite, c’est parfois très impressionnant, mais seulement 1% des cas nécessitent une hospitalisation, le plus souvent de courte durée. La guérison s’obtient en 8 à 10 jours, mais une toux peut persister quelques semaines. A partir du troisième épisode de bronchiolite avant l’âge de 2 ans, on parle d' »asthme du nourrisson« . Celui-ci ne se transforme en asthme du grand enfant que dans 20% des cas.

Appliquez les conseils de Super-Parent, découvrez les traitements pour faire face sereinement à la bronchiolite et n’oubliez pas de rassurer à votre tour votre enfant!