Sollicitations multiples, stress, difficultés d’attention, nécessité de se recentrer, tensions psychosomatiques… Mes Crobes a rencontré Anne-Claire LEBRUN, praticienne de la Méthode Vittoz, qui nous livre son éclairage sur cette approche psycho-corporelle centenaire, à la fois simple à mettre en pratique et pleine de bon sens.

Anne-Claire LEBRUN, pouvez-vous nous dire à qui s’adresse la méthode Vittoz ?

A-C L : La méthode Vittoz s’adresse à tous les âges de vie. Elle est une aide précieuse lorsque nous expérimentons du surmenage, de l’anxiété, l’impression d’être dispersé, des pensées qui vagabondent, des idées négatives, une difficulté à « habiter notre corps », des émotions qui nous submergent…

C’est une psychothérapie qui vient consolider notre présence à nous-mêmes, à ce qui nous entoure et qui permet d’accueillir nos émotions, notre vécu, nos richesses, nos souffrances.

La méthode Vittoz est également une excellente pédagogie pour petits et grands. Les outils Vittoz favorisent l’attention, la concentration et la mémoire. Ils nourrissent la conscience de notre corps vivant, ancré dans le présent.

Parents sollicitées sur tous les fronts, élèves en difficulté de concentration, étudiants stressés à l’approche des examens, professionnels sous tension, enseignants à la recherche de ressources pour une classe plus calme et attentive, chacun peut bénéficier des « exercices » Vittoz.

 

Qu’est-ce que la Méthode Vittoz ?

A-C L : La Méthode Vittoz est une approche psychosensorielle fondée sur la redécouverte de nos cinq sens, l’accueil de nos sensations corporelles, la conscience de nos actes. Elle utilise des exercices très simples élaborés par le médecin qui lui a donné son nom.

Roger Vittoz (1863-1925) était un médecin suisse, considéré comme un psychosomaticien précurseur. C’est remarquable de constater à quel point ses intuitions et le bon sens de ses observations sont confirmées par les recherches actuelles en neurophysiologie !

Dès les premières séances Vittoz, nous accueillons les sensations de notre corps assis, debout ou allongé, statique ou en mouvement. Nous réapprenons à toucher des objets, humer des odeurs, regarder (sans tout de suite nous mettre à juger ou penser !), accueillir les saveurs, écouter les sons sans chercher à les interpréter. Cela s’appelle « exercice » car nous exerçons ainsi notre cerveau à « sentir », lui qui est tellement habitué à penser à mille choses à la fois ! Nous quittons quelques instants « je pense donc je suis » pour « je sens donc j’existe ».

Nous apprenons à réaliser les actes du quotidien (se laver les mains, ouvrir une porte, marcher…) en sentant ce que nous faisons et ça change tout car, par ces moyens concrets, nous passons de la dispersion à l’unité.

Viennent ensuite les « exercices » de concentration, nous demandons à notre cerveau de focaliser son attention sur une chose précise pendant un temps donné : dessiner un graphisme (spirale, signe de l’infini, créneaux…), restituer une image, prévoir une action à réaliser, etc.

L’objectif est de retrouver progressivement le contrôle de notre mental grâce à l’alternance de ces différentes fonctions. Ainsi, je choisis de sentir consciemment puis je choisis d’agir ou de réfléchir, je peux aussi faire des « stop » quand mes idées partent dans tous les sens.

Cet entrainement permet de retrouver un « état de présence » puis d’exercer notre volonté de manière plus ajustée. Nous renforçons peu à peu notre confiance en nous-mêmes.

 

Comment se déroule une séance ?

A-C L : La méthode Vittoz se pratique en séances individuelles ou en groupe.

Les groupes peuvent se constituer à partir d’une thématique, par exemple : formation à l’attention pour les enseignants, ressources pour les parents, préparation des examens pour les lycéens et étudiants, travail avec une classe, etc. Cela permet d’adapter le nombre, la durée et le contenu des séances. Il existe aussi des modules de découverte de la Méthode Vittoz pour tout public. On peut également participer à des « journées » ou « week-end » Vittoz.

En individuel, les séances durent une heure, chaque semaine ou tous les 15 jours, selon les besoins. Pour une demande ponctuelle, le nombre de séances peut se situer autour de 6 à 8. Mais c’est difficile de prévoir à l’avance ! Certaines thérapies Vittoz durent plusieurs années et représentent un accompagnement précieux pour des patients souffrant de dépression, de phobie ou de TOC, par exemple. Il est prudent de compter au moins quelques mois pour obtenir une amélioration durable.

Les séances alternent des temps d’exercices (qui évoluent au fur et à mesure de la prise en charge) et des temps de parole. Le patient est invité à refaire les exercices dans son quotidien pour consolider de nouvelles habitudes.

Les séances ne sont pas remboursées par la Sécurité Sociale. Le prix des consultations est libre, en général situé dans une fourchette allant de 45 à 60 euros pour une séance d’une heure.

Un point important : le praticien Vittoz est tenu au secret professionnel, tout ce qui est dit dans son bureau reste totalement confidentiel.

 

Quelle formation les Praticiens Vittoz suivent-ils ? Quelle garantie apporte la certification IRDC ?

Pour devenir praticien Vittoz certifié, il faut avoir suivi un cursus de 4 années d’études dans une association de formation à la Méthode Vittoz reconnue. L’IRDC, Institut de Recherche et de Développement du Contrôle cérébral, est l’une d’elle. Les enseignements sont théoriques et pratiques. De plus, pendant toute sa formation, le futur thérapeute suit pour lui-même une psychothérapie Vittoz approfondie.

La validation d’examens à la fin de chaque année et la rédaction d’un dossier de fin d’études sont obligatoires pour obtenir la certification. En tant que praticiens Vittoz certifiés, nous nous engageons à être supervisés dans notre pratique et à suivre une formation continue tout au long de notre carrière professionnelle.

Je vous encourage vivement à vérifier auprès des associations de praticiens de la Méthode Vittoz si la personne que vous souhaitez consulter apparait bien dans la liste des thérapeutes qui ont terminé avec succès leur cursus de formation. C’est une garantie indispensable.

 

Avez-vous des noms d’ouvrage ou de site Internet pour découvrir plus avant cette méthode ?

Je vous recommande particulièrement deux petits ouvrages plein d’idées pour les parents et les enseignants qui désirent accompagner les écoliers et collégiens sur le chemin de l’attention :

Je développe mon attention, livret d’exercices Vittoz, éditions la Chronique Sociale

Je développe mon attention

J’apprivoise mes émotions et je gagne en concentration, éditions la Chronique Sociale

Un livre de référence pour mieux connaitre le Vittoz :

Vivre pleinement l’instant, La méthode Vittoz, de Martine Mingant, éditions Eyrolles

Enfin, n’hésitez pas à consulter les sites des associations de thérapeutes Vittoz :

www.vittoz-irdc.net et www.therapie-vittoz.org

ainsi que www.lamethodevittoz.fr (qui reçoivent uniquement en séances individuelles).

 

Anne-Claire LEBRUN consulte à Nantes.

L’Atelier Vittoz est situé 13 rue de l’Epine (quartier Longchamp, 44300)

Vous pouvez la contacter au 06.52.15.14.21.